Hypertension

Quels sont les aliments hypotenseurs et les aliments hypertenseurs ?

aliments hypertenseurs la caféine

L’alimentation peut participer au traitement non pharmacologique de l’hypertension. En favorisant les aliments hypotenseurs, et diminuant les aliments hypertenseurs, il est possible d’abaisser significativement la pression artérielle.

 

Au menu d'alimentation et hypertension :

Les aliments hypertenseurs connus pour augmenter la pression artérielle

Le rôle du sodium sur la régulation de la pression artérielle est bien connu. Mais d’autres aliments ont un effet similaire.

Ainsi, un effet hypertenseur a pu être montré pour la caféine (café, thé) et pour la réglisse par exemple. D'un point de vue réglementaire, les aliments contenant de la réglisse doivent désormais comporter une mention le stipulant pour que les personnes hyper-tendues puissent en être informées.

Les aliments hypotenseurs pour la prévention et le traitement de l'hypertension artérielle

A l’inverse, les propriétés anti-hypertensives de certains aliments sont aussi bien démontrées.

Des études récentes ont suggéré que le cacao a des effets bénéfiques sur la pression artérielle. De même, les études sur des extraits d’ail en gélule ont pu montrer son effet sur l'hypertension. Les extraits en gélule présentent l’avantage de limiter les mauvaises odeurs et les désordres gastriques.

 

 

Bibliographie

M. Pruijm, G. Wuerzer, V. Forni, M. Bochud, A. Pechère-Bertschi, M. Burnier. Alimentation et hypertension artérielle : au-delà du sel de table. Rev Med Suisse. 6 : 1715-20,2010

Publicité
A ne pas manquer

De la vitamine D pour des os en bonne santé

La vitamine D est une vitamine liposoluble qui participe à la minéralisation des os. Si cette vitamine est indispensable à la santé, les carences sont pourtant fréquentes après 50 ans. Comment les éviter ?

Lire la suite...

Trois à quatre repas par jour : gardons le rythme à la retraite !

A l’heure de la retraite, l’arrêt de l’activité professionnelle se traduit souvent par des changements dans l’organisation des journées. Pourtant, mieux vaut garder un rythme de repas réguliers. Comment faire ?

Lire la suite...
Publicité
à propos de l'auteur

Isabelle MISCHLER est Dr ès-sciences en nutritionIsabelle MISCHLER est Dr ès-sciences en nutrition. Lauréate de l’Académie de Médecine, elle est spécialisée sur les thématiques de la nutrition des personnes âgées et de la nutrition sportive. Isabelle MISCHLER est également formatrice référencée PNNS.

Inscrivez-vous à notre newsletter
Vos sujets favoris
Nos autres sites sur l'alimentation
 

contact | publicité | Qui sommes nous ?