Alimentation et activité sportive

Bien manger avant une compétition sportive

manger avant une compétition sportive

Le dernier repas avant une compétition est toujours un casse-tête. Il doit être énergétique tout en étant très digeste. Les conseils qui suivent vous aideront à bien manger avant une compétition.

 
Que manger avant une compétition sportive :

Privilégier les aliments faciles à digérer avant une compétition

En règle générale, il est préférable que ce repas soit au maximum liquide ou semi-liquide. Mais beaucoup de sportifs ressentent alors une sensation de faim : dans ce cas il faut opter pour une collation avec un biscuit énergétique facile ou des féculents faciles à digérer.

Pour exemple : un gâteau de l'effort et un aliment de préparation (semi-liquide) riche en glucides accompagnés d’une boisson (thé café ou jus de fruit dilué de moitié) constituent une collation idéale.

Pour un repas un peu plus classique :

  • des pâtes ou du riz
  • 1 tranche de jambon
  • 1 biscuit type pain d'épices

Manger en quantité raisonnable avant une compétition

Rien ne sert de faire des réserves juste avant la compétition. Il est trop tard! Les réserves énergétiques doivent être faites les jours précédant la compétition.

En règle générale, il est conseillé de consommer une petite collation d'environ 400 à 500 kcal avant une compétition.

Respecter un délai de 2h avant la compétition pour une bonne digestion

Pendant l'effort physique, le système digestif est peu irrigué. La priorité est donnée aux muscles et au cerveau. il est donc fondamental que votre digestion soit terminée au moment du départ.

Pour en vérifier la bonne digestibilité, il est d'ailleurs préférable de tester ce dernier repas pré-compétitif lors d’un entraînement. Ainsi, vous serez sur qu'il vous convient!

 

 

Bibliographie :

Bigard X, Guezennec C-Y. Nutrition du sportif. Masson, 2007

Nutrition and Athletic Performance. Medicine & Science in Sports & Exercise: March 2009 - Volume 41 - Issue 3 - pp 709-731

Publicité
A ne pas manquer

Trois à quatre repas par jour : gardons le rythme à la retraite !

A l’heure de la retraite, l’arrêt de l’activité professionnelle se traduit souvent par des changements dans l’organisation des journées. Pourtant, mieux vaut garder un rythme de repas réguliers. Comment faire ?

Lire la suite...

Mangeons des féculents à chaque repas !

Les féculents, qui doivent être consommés à chaque repas, ont de nombreux atouts tant nutritionnels qu'économiques. Qui sont ces aliments à mettre dans toutes nos assiettes?

Lire la suite...
Publicité
à propos de l'auteur

Isabelle MISCHLER est Dr ès-sciences en nutritionIsabelle MISCHLER est Dr ès-sciences en nutrition. Lauréate de l’Académie de Médecine, elle est spécialisée sur les thématiques de la nutrition des personnes âgées et de la nutrition sportive. Isabelle MISCHLER est également formatrice référencée PNNS.

Inscrivez-vous à notre newsletter
Vos sujets favoris
Nos autres sites sur l'alimentation
 

contact | publicité | Qui sommes nous ?